Stavanger

Il est 9h du matin, nous avons déjà pris la route. Le soleil pointe timidement le bout de son nez. Ses rayons ne parviennent pas encore jusqu’à nous, seuls les sommets enneigés sont baignés de soleil. La lune est encore là, au dessus des montagnes, elle veille..


Nous roulons parmi les lacs, les forêts et les montagnes. La lumière est douce et l’air est paisible. On se croirait dans un tableau! Un joli tableau d’aquarelle, et nous au milieu, avançant sur cette petite route, au matin. Il n’y a personne, c’est samedi, les gens doivent être au chaud au fond de leur lit ou en train de prendre leur petit déjeuner. La journée va être bonne, j’en suis sûre !

Nous ne sommes pas parti trop tard ce matin car nous avons une grosse journée qui nous attend. Notre prochaine grosse destination, c’est Stavanger que nous souhaitons visiter demain matin. Nous sommes actuellement à environ 180km de Stavanger mais nous avons prévu de nous arrêter en cours de route pour visiter un peu. D’ailleurs, on arrive vers le parking de la première attraction de la journée, une cascade ! Oui encore une. Mais je crois qu’on ne s’en lassera jamais! Ces chutes d’eau gigantesques qui ruissellent le long des montagnes, ça nous plaît tellement !

La cascade d’aujourd’hui s’appelle Langfossen. Elle se trouve juste au bord de la route, mais une passerelle a été aménagée pour la voir de plus près sans gêner la circulation. Elle mesure 612 mètre de haut, autant dire qu’on se sent tout petit en dessous! Elle est assez large en haut et se divise en plusieurs petites chutes d’eau à cause du relief rocheux de la montagne. On l’a prend en photo sous toutes ses coutures et on reprend la route. Décidément, les cascades norvégiennes sont toutes plus belles les unes que les autres.


A présent, direction Avaldsnes. J’ai vu sur maps que c’est un coin très sympa en bord de mer, et qu’il s’y trouve une réplique de la statue de la liberté, en plus petite bien sûr.
Lorsque nous arrivons sur place, on se sent bien. L’environnement est calme et la température est douce. Il y a un petit parking et à côté, un grand pré aménagé en espace pic nique avec de grandes tables en bois, des sièges pour se reposer et une aire de jeux pour enfants. C’est très accueillant.

Un petit chemin en terre semble mener jusqu’à un point touristique. Nous l’empruntons avec Eryn. Le chemin longe la mer, quelques mettre plus loin se trouve une clairière avec un bâtiment en ruine. On avance et un panneau nous explique qu’il s’agit d’une ancienne usine de cuivre. Il ne reste aujourd’hui plus que les quatres murs. La balade s’arrêtant ici, on retourne auprès du camion et on s’approche de la fameuse statue de la liberté miniature.

C’est rigolo parce qu’il y a presque deux ans jour pour jour, on se trouvait face au modèle original, à New York ! En fait, le cuivre qui a servit à construire la statue de la liberté aux Etats Unis, a été prélevé ici même dans ce petit village de Norvège ! C’est pour cela qu’une reproduction à été construite ici et fait la fierté du village !


Comme il est midi passé, et qu’il ne pleut pas, on décide de sortir de quoi pic niquer du camion. On s’installe à une table et on mange un morceau. On regarde nos portables et on se rend compte qu’on est seulement à 2h de Stavanger. On pensait y aller demain mais de la pluie est prévue et cet après midi le temps devrait être nuageux mais aucunes gouttes ne devraient tomber. On change donc de plan, et on prend vite la route pour ne pas arriver trop tard à Stavanger et profiter de l’après midi.

Deux heures plus tard, nous sommes garés sur un petit parking. Nous sommes un samedi après midi et pourtant nous n’avons pas galéré à nous garer. C’est un bon point car normalement c’est le plus compliqué quand on arrive en ville, trouver une place..
Et c’est parti pour une visite de la ville !


On se rend directement dans la rue principale pour s’imprégner de l’ambiance des lieux! La première impression qui nous vient à l’esprit c’est : wouah ! De la couleur partout ! La rue principale est un enchaînement de boutiques aux couleurs acidulées ! Du rose, du orange, du vert, du jaune !
On ne sait pas où poser les yeux tellement il y a de choses à voir ! Nous entrons dans une petite boutique très originale. Il y a des vêtements vintages, des bijoux, des biblots. Les murs sont recouverts de tapisseries fleuries, les présentoirs sont de toutes les couleurs, on a adoré ! On s’est ensuite installés à la terrasse de l’un des nombreux café de la rue pour se boire une petite bière et profiter de l’ambiance chaleureuse et conviviale de la ville.


On a continué notre visite de la ville en nous rendant sur le port. Plusieurs bateaux à quais proposaient de faire un tour jusqu’au fameux « Preikestolen » ou « rocher de la chaire  » le célèbre rocher norvègien, qui surplombe le Lysefjord. 


On continue notre balade jusqu’à Gamle Stavanger. Le quartier historique de la ville, avec ses cottages en bois blancs datant des 18 et 19e siècles. Le quartier est très joli, très paisible, ce qui offre un décor totalement différent du centre de la ville coloré et très animé. Après avoir fait le tour du quartier, nous retournons dans le centre. Cette ville nous plaît beaucoup, elle est plus cosmopolite que le reste de la Norvège.

Sur le port, d’anciennes installations de forage pétrolier à l’abandon on été recouvertes de graffitis. Il pourrait s’agir d’une zone plutôt lugubre, abandonnée, mais c’est tout le contraire! C’est en fait le lieu de rencontre des ados et l’aire de jeux des enfants qui viennent avec leur parents pour s’amuser et courir un peu partout au milieu des tags colorés.

Stavanger est en réalité la capitale Norvégienne du street art. Un festival se tenait chaque année de 2000 jusqu’en 2015 et invitait de nombreux artistes à proposer leurs œuvres sur les murs de la ville. Aujourd’hui de nombreuses œuvres peuvent encore êtres observées dans toute la ville. Nous en avons vu quelques unes, qui sont encore bien conservées malgré le climat océanique.


Nous décidons maintenant de reprendre la route pour aller voir les fameuses épées de Stavanger qui se trouvent à quelques kilomètres.
« Le monument représente trois épées enfoncées dans le rocher. Les épées sont faites de bronze, et ont une hauteur de près de dix mètres. Il a été conçu par le sculpteur Fritz Røed et a été inauguré en 1983 par le roi Olav V, pour le 1111e anniversaire de la bataille de Hafrsfjord. Les trois épées symbolisent les trois rois qui se sont combattus : la plus grande Harald à la Belle Chevelure, qui a remporté la victoire, et les deux autres ses adversaires. On dit aussi que le monument est un symbole de paix, car les épées sont désormais plantées dans le sol pour ne plus être utilisées. »


Ces trois grosses épées de dix mètres de haut, plantées dans le rocher nous on impressionnées ! On se sentait tout petit en dessous ! Et puis ce n’est pas le genre de monuments que l’on voit tous les jours ! Après avoir pris des photos et profité des lieux, nous avons rejoint Alphonse et avons pris la route pour notre spot à dodo! C’était un super spot et nous avons passé une nuit très tranquille ! Sur les hauteurs, entourés des montagnes avec pour seule compagnie, les moutons.

Le lendemain matin, après avoir pliés nos affaires, nous prenons rapidement la route.
Direction, la cascade Månafossen. La cascade n’étant pas visible depuis la route, nous devons nous garer sur le parking et effectuer la randonnée qui nous mène au point de vue pour l’observer. On gare Alphonse sur le parking, on s’acquitte des frais de parking et on se lance dans la randonnée. Dès les premiers mètres, le ton est donné, ça monte raide!

Au départ ça n’est pas trop compliqué, puisqu’il s’agit d’un « escalier » en pierre. En revanche, la suite se complique ! Arrivé en haut de ses escaliers, il faut monter à même la paroi rocheuse. Heureusement des piquets avec des chaînes ont été installés ce qui permet de se tenir et de se tirer avec les bras pour monter plus facilement. A certains endroits il faut s’arrêter pour laisser passer les gens qui descendent, il n’y a pas assez de place pour passer en même temps. Les parois deviennent de plus en plus raide, mais on arrive quand même à monter. On verra au moment de redescendre, pour l’instant on ne pense qu’à la vue qui nous attend !

Eryn non plus n’est pas toujours sûre d’elle pour poser ses pattes.. à certains endroits elle hésite et nous regarde d’un air qui doit vouloir dire « mais qu’est ce qu’on fait là ?! » j’avoue qu’on se le demande un peu aussi ^^


Enfin, après 30min de montée, on arrive sur du plat. Un panneau nous indique que nous sommes arrivés au niveau de la cascade. Nous ne la voyons pas encore. On s’avance un peu plus au bord du vide, et là, elle nous apparait ! Magnifique.. elle se trouve en fait sur la montagne d’en face. On a donc une belle vue plongeante sur la cascade. C’est vraiment spectaculaire. On dirait que l’eau a creusé la roche pour se frayer un chemin jusqu’en bas!  Elle mesure 92 mètres de haut, ce n’est pas la plus haute de Norvège mais c’est l’une des plus fréquentées de la région. Le chemin qui y mène n’est pas facile mais il vaut la peine car la vue est vraiment superbe ! Un peu plus haut, un autre point de vue offre un coup d’oeil sur la cascade mais ne permet pas de la voir dans sa totalité. On prend des photos en faisant bien attention de ne pas trop s’approcher car il n’y a pas de garde fou !

On ne tarde pas trop à redescendre car il commence à faire des petites gouttes et s’il pleut trop ça va devenir très glissant !
On prend bien notre temps pour descendre car les pierres sont humides et la pente est raide ! Heureusement qu’il y a les piquets avec les chaînes, ça aide vraiment.
On arrive à rejoindre le parking sans encombres. On est contents de cette belle découverte ! Il est 14h passé, on décide de manger un morceau avant de reprendre la route pour Kristiansand.

On se rend compte que les paysages sont complètements différents. Les montagnes ont laissées place aux collines et les cascades ont disparues.. plus de fjords, mais de plus en plus de terrains agricoles. On est un peu nostalgique des petites routes sinueuses en flancs de montagnes et des grandes forêts de sapins.
Nous nous arrêtons pour la nuit près d’une rivière et d’un vieux canapé ? Que faisait-il là ? Mystère..

Le lendemain matin, n’étant qu’à deux heures de Kristiansand, on décide de prendre notre temps au réveil avant de mettre les voiles.
Sur la route, il pleut toujours..


On arrive en ville en milieu d’après midi. Il n’y a pas trop de joli spot autour de la ville, on se gare alors sur un parking, a côté d’un parc et on sort promener Eryn.
La soirée est plutôt calme, on rencontre un jeune norvégien qui promène son chien. On discute un moment avec lui, on partage la même passion des voyages, il nous raconte son voyage en Nouvelle Zélande et nous le notre en Norvège. Il est un peu jaloux car nous avons vu des coins qu’il n’a jamais visité. C’est vrai que bien souvent, on ne connait jamais son pays dans sa totalité. On part à des milliers de kilomètres sans avoir fait vraiment le tour de chez soi.
Il est temps pour nous de se coucher, demain nous partons de bonne heure vers de nouveaux horizons…

À très vite !

Publié par foncealphonse2021

Nous sommes un couple qui préparont un voyage en Norvege et nous profitons d'un site pour vous racontez notre périple dans les contrées du Grand Nord.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :